Le parfum de Galungan, la fleur de Frangipanier

Le parfum de Galungan, la fleur de Frangipanier

1024 678 Nico Dives Cool

La légende de Mayadenawa

Qui n’a pas senti ce délicat parfum lors de son séjour à Bali ? Encore plus présent à l’approche de grandes cérémonies, comme en ce moment pendant la période de Galungan, le parfum de la fleur de Frangipanier est enivrant.
Galungan est un peu comme notre nouvel an. C’est l’occasion pour les Balinais de rendre visite à leur famille au village pendant cette période fériée.
Cette cérémonie revient tous les 6 mois du calendrier Saka, calendrier traditionnel Balinais. C’est la célébration bu bien sur le mal, du Dharma sur le Adharma comme on dit en Balinais. Dans un lointain passé, le roi Mayadenawa a interdit la pratique de l’Hindouisme sur l’île de Bali. Les habitants extrêmement pratiquants et croyants en ont eu le cœur brisé mais ne pouvaient pas surmonter le pouvoir du terrible roi. Indra, le dieu hindou de la pluie, des éclairs et du tonnerre, fut le seul capable de le combattre et de le vaincre après être descendu des Cieux. La légende dit que le roi utilisa ses pouvoirs surnaturels afin de se transformer en statue puis en rocher dans l’espoir de s’échapper ni vu-ni connu. Malheureusement pour lui, la magie d’Indra fut plus forte et il a définitivement été vaincu sur le site de Tirta Empul. Lieu connu et largement visité pour ses eaux sacrées où les Hindous viennent se purifier, non loin du centre d’Ubud.
Galungan est la commémoration du jour où l’hindouisme fut ré autorisé et pratiqué avec encore plus de dévouement et d’adoration que jamais. La sagesse et la paix retournèrent sur l’île accompagnées d’innombrables cérémonies et prières. Les habitants s’habillèrent de leur plus belle tenue et les femmes décorèrent leur longue chevelure de fleurs de Frangipanier.

Odeur sacrée, élégance et beauté

Signe d’amour et de pureté, cadeau pour l’être aimé et promesse d’amour éternel. Une mariée décorera sa chevelure de fleurs de frangipanier en signe de fidélité envers son mari. Cette fleur est communément appelée Jepun, ici à Bali. Symbole de toutes les cérémonies, toujours présente dans les offrandes journalières, cette fleur parfume toute l’îles des Dieux, du Nord au Sud et de l’Est à l’Ouest. Il en existe différentes sortes, de différentes couleurs mais toutes on la même élégance et la même classe. La jepun joue un rôle majeur dans le déroulement des cérémonies et aucune célébration ne peut se faire sans elle. On s’en sert pour servir l’eau bénite après la prière et elle ajoute une jolie touche à tous les « cenangs », offrandes carrées faites de feuilles de bananier. Son arôme délicat transporte chacun dans un univers superbe et parfume agréablement les environs. Soyez sur le qui vive pour la fleur de Frangipanier, vous ne pouvez pas la manquer car bientôt ce sera Kuningan.

On vous souhaite prospérité et gratitude

La défaite du roi Mayadenawa étaient tellement surprenante que les habitants ne pouvaient y croire et que la peur était toujours présente dans les esprits de chacun. Afin de rassurer les Balinais, une cérémonie et une annonce publique on eut lieu 10 jours plus tard. Pendant cette cérémonie, du riz jaune fut déposé un peu partout. Jaune… Kuning en langue Balinaise. C’est pourquoi on a appelé ce jour Kuningan. Surement avez-vous déjà gouté ce riz jaune à un petit « warung » local. C’est un riz délicieux préparé avec du curcumin, du gingembre et de la citronnelle. Vraiment divin quand cuit comme il faut. Quoi qu’il en soit, la croyance Balinaise veut que ce soit ce jour qu’ai choisi les ancêtres pour retourner au paradis après leur passage sur terre au moment des fêtes de Galungan. C’est en quelque sorte un au revoir et des offrandes spéciales faites de riz jaune sont préparées pour l’occasion. Jaune est la couleur de la gratitude. Les Balinais rendent grâce aux dieux et aux esprits pour tout ce qu’ils ont dans la vie, pour la joie de vivre, la bonne santé et la prospérité au sein de leur famille en leur dédiant d’innombrables offrandes et cérémonies.

Le parfum sucré des fleurs de Frangipanier

Si vous avez eu la chance de visiter des villages Balinais vous aurez surement remarqué ces fleurs qui sèchent sous le soleil intense de midi devant les maisons familiales. La fleur de Frangipanier est un gagne-pain pour les villageois. Les grand-mères sont habituellement celles qui font le tour des environs et collectent les fleurs tombées au sol. Les frangipanes ne sont pas seulement géniales pour la décoration, elles sont aussi l’ingrédient principale des encens. Les fabriques achètent un kg de ces fleurs séchées pour 20 000 IDR. Pas de quoi devenir riche main assez pour s’acheter de quoi déjeuner. L’encens est l’inséparable compagnon des « canangs ». Chaque canang, une fois déposé à sa place, a son encens qui brule cérémonieusement posé par-dessus. La fleur de frangipane symbolise le sol, l’encens le feu et, l’eau bénite, qui sera parsemé sur l’offrande, l’eau bien entendu. Les trois éléments complètent les prières et garantissent protection des trois Dieux principaux de l’hindouisme Brahma, dieux du feu, Vishnu, dieux de l’eau et Shiva, dieu de la terre.
Le Frangipanier est lié à tous les aspects de la vie des Balinais, l’aspect spirituel, esthétique, financier et émotionnel. Les Frangipanes sont universellement adulées pour leur beauté et leur odeur sensationnelle. Des parfums naturels confectionnés avec la fleur de Frangipanier sont disponibles dans plusieurs boutiques. N’oubliez pas de vous en procurer un comme souvenir de votre passage sur l’île des Dieux.

Leave a Reply

Your email address will not be published.