Tournent, tournent les cerfs-volants

Tournent, tournent les cerfs-volants

1024 683 Nico Dives Cool

Activité ludique, empreinte de croyances et de superstitions, le cerf-volant est un véritable sport National, une vraie passion pour les Balinais. On les trouve de toutes les formes et de toutes les couleurs mais très souvent représentants la mythologie Balinaise. Certains font plus de 10 m de long ! Aussi énormes qu’ils paraissent ils sont parfaitement maniés par les jeunes Balinais qui les font gracieusement flottés dans les airs. Leur spectacle vous enchantera et leur danse vous emmènera dans un songe éveillé. Bienvenue sur l’île des Dieux où il fait bon lever les yeux au ciel et laisser tournoyer ses pensées.

Hobby préféré des Balinais

Dès leur plus jeune âge les Balinais apprennent à manier les ficelles des cerfs-volants et si vous levez la tête vous en verrez certainement plusieurs virevolter entre les nuages et le soleil pendant la saison du vent de juin à septembre. Les plages, terrains vagues et ruelles sont prises d’assaut par les jeunes dès la fin de l’école. Jusqu’au coucher du soleil on admire ces créatures volantes que les enfants manient en équipe avec adresse et passion. Il en existe construits de bric et de broc, un simple sac plastique et une ficelle font le cerf-volant idéal des tous petits, et d’autres, achetés chez le fabricant, plus impressionnants, élaborés de bambous et de tissus. Des têtes en bois léger représentant les divinités Hindoues leur donnent un caractère particulier.

Sport national, concours régional

Chaque année les plages de Padang Galak et de Mertasari (dans le Sud Est de l’île) deviennent un grand terrain de jeu pour les Balinais qui s’entrainent pour la grande compétition qui a lieu tous les mois de juillet ou aout selon les années. Les critères sont : meilleur envol, meilleur design et vol le plus long. Chaque ‘banjar’ (communauté villageoise) rivalise de créativité et de savoir-faire, frimant avec leurs superbes œuvres d’art. Les passants curieux apprécient le somptueux spectacle de ces centaines de cerfs-volants navigants dans les airs. Ces géants survolant les habitations sont parfois tellement grand qu’il faut s’y mettre à plus de 10 pour les transporter et leur faire prendre leur envol. Plus il est grand, et étonnant, plus les jeunes du ‘Banjar’ sont fiers et heureux. Une compétition à ne pas manquer si vous êtes à Bali à cette période de l’année.

Croyances Balinaises

Peut-être saviez-vous que cette activité serait dédiée au Dieu Angon, qui fertilise les récoltes et repousse les épidémies ? Jouer au cerf-volant serait donc non seulement une activité récréationnelle mais aussi une façon de garantir prospérité sur l’île. Habités d’esprits bienfaisants, les cerfs-volants apportent joie et confiance aux Balinais et un peu de couleurs au ciel. On les envoie haut pour remercier les Dieux des bonnes récoltes de l’année, leur montrant notre gratitude. Une activité pleine de sens comme toujours à Bali.

Leave a Reply

Your email address will not be published.